Sur les prejugés sur les juifs

Mea culpa. J'avoue, j'avais des préjugés sur les juifs, notamment celui que les juifs se sont enrichis car ils sont près de leurs sous. (Bon probablement, j'ai plein d'autres préjugés, sur les juifs ou d'autres)

Graçe à Arte (une chaine que j'adore) et «Venise et son ghetto», je découvre que j'ai tout faux. Les juifs ont peu de libertés à Venise, mais la bible interdit aux chrétiens de prêter de l'argent. Ce métier impropre, usurier, va donc revenir aux juifs. D'ailleurs, à Venise, on laisse l'eau des canaux du ghetto pénétrer dans une pièce du rez-de-chaussée où sont amassés des os. Les petits crabes rongent la viande et nettoient les os en un mois. À partir de ces os, on fabrique des boutons. Paf, deuxième préjugé qui tombe, les juifs et les vêtements :Le métier ingrat de fabriquer des boutons à partir du cadavre des bêtes, leur est une rare ressource dont ils ont su faire une force !

Bref, merci Arte.